1. Une rencontre hasardeuse

   En Avril 2014 nous avons eu la chance d’assister Jacinthe Bouchard pour la 1ère fois durant l’une de ses formations en France. Pendant cette formation, Jacinthe a donné deux séminaires de 2 jours sur Paris, c’est là où j’ai rencontré Isis Martinez, éducateur canin sur Paris.

  Nous avons pu échanger sur notre métier et notre passion. Au moment où je lui avoue que j’aimerais intervenir dans des refuges en Amérique du Sud, Isis m’évoque son souhait de faire de l’éco volontariat. Nous l’ignorons à ce moment même mais un an et demi plus tard nous serons en route pour le pays des Incas…

2. Taricaya

  Désireux de partir, il nous fallu trouver un lieu susceptible de nous accueillir et qui répondrait à nos critères : un refuge ayant un projet de réinsertion des espèces dans leurs habitats naturels et souhaitant travailler sur du médical-training.

  Une tâche assez complexe, qu’Isis a très vite balayé car un mois à peine après notre rencontre, elle réussi à obtenir une réponse positive du Centro de Rescate Taricaya !

  Une ONG mandatée par le gouvernement pour accueillir des animaux de la faune Péruvienne et les réintroduire dans leurs milieux naturels. Bien entendu, tous ne peuvent être relâchés car certains sont blessés ou ont été trop proche de l’homme.

  Les espèces ayant besoins d’être travaillées sont un Jaguar, un Puma et un Tapir.

  C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous partons vivre cette aventure, mais également avec beaucoup d’appréhension ! Car en effet, les mails échangés avec le refuge ne nous mentionnaient pas les comportements à apprendre aux animaux, ceux-ci seraient établis une fois sur place. Nos capacités d’adaptation et d’improvisation allaient rudement être mis à l’épreuve !


consequat. id consectetur Curabitur massa Lorem Aliquam