La 3éme semaine est plus forte en résultat, en effet la situation de Runi s’est débloquée en début de semaine (cf La bataille de Runi a détruit le pont). Il parvient à se calmer plus vite et à descendre en pression.

Depuis mercredi Préciosa a commencé à proposer des transferts de poids sur la target bambou, maintenant il nous faut réussir à ramener sa cuisse contre le grillage pour parvenir à la désensibiliser à l’injection.

Avec Théo, les choses avancent doucement. Nous continuons à travailler la frustration sur la nourriture et la target de cuisse à l’aide d’un bout de bois. Il nous a proposé de beaux transferts de poids mais ceux-ci sont très rares. Etant dans sa période juvénile, il lui arrive souvent d’avoir des érections durant les entraînements. Nous avons déjà entendu dire que lorsque la partie de cerveau du plaisir nutritif est stimulée une autre partie, celle du plaisir sexuel, peut être elle aussi stimulée. Nous n’avons pas de certitude sur ces informations, mais il nous est déjà arrivé de voir ce genre de phénomène sur d’autres herbivores tels que les chevaux. Ce qui nous amène à penser que dans ces conditions Théo ne peut pas réfléchir correctement et nous proposer beaucoup de comportements. Nous allons voir comment nous pouvons gérer cette problématique.

Les progrès de Simbad sont voyants. Il se couche maintenant de lui-même sur sa plateforme les coudes au sol. Nous avons donc commencé à placer le bambou sur une des mailles du grillage pour préparer le travaille de la target.

Cristal à travaillé un peu plus que la semaine dernière. Comme il prend tout son temps pour manger nous avons coupé sa viande en tous petits morceaux afin de pouvoir aller un peu plus vite dans l’entraînement. Il comprend qu’il faut qu’il vienne sur la plateforme et s’assoit, nous allons donc continuer en le faisant se coucher.

Pour Muphasa nous avons arrêté de l’entraîner. Le départ de Sasy le perturbe et il ne mange pas beaucoup. De plus les fortes chaleurs accentuent cette situation, nous préférons alors qu’il mange juste afin d’assurer sa santé.

Cette semaine nous avons commencé à travailler avec Cholita en trouvant des moyens de la stimuler et de lui faire apprécier son environnement. Depuis son intervention sanitaire elle adopte pas mal de comportements positifs. Elle sort plus facilement même si elle n’explore peut être qu’1/20ème de son enclos, c’est-à-dire devant son igloo. Au fil de la semaine nous avons remarqué une meilleure confiance en nous et en son petit environnement. Elle monte sur le rebord de la piscine, elle peut être ainsi sur un petit muret de 30 cm de haut et il semblerait que cela la rassure. Nous lui donnons à manger à la main et la faisons se déplacer pour qu’elle bouge un peu, ensuite nous faisons en sorte qu’elle mange un peu plus d’elle-même les aliments au sol pour pouvoir par la suite enrichir son environnement.

En résumé cette semaine est plutôt positive, nous avons des améliorations pour certains animaux et cela nous motive beaucoup. Cependant, nous espérons pour sa bonne santé que Mouphasa va vite se remettre à manger.

elit. felis luctus suscipit leo et, diam quis id nunc leo. Donec