Nous sommes partis le samedi à 7h00 du centre, en pirogue, pour Puerto Maldonado. Une fois arrivé, nous avons porté nos linges sales dans un pressing et nous avons posé nos affaires à l’hôtel.

Le midi nous avons mangé dans un restaurant de fruit de mer, j’ai mangé du poisson au citron puis je suis parti avec Sandrine, originaire de Neufchatel en Suisse, et Ichkeul, professeur d’Université en Biologie, originaire d’Allemagne, pour faire des courses. Nous avons fait le marché de Puerto Maldonado pour faire le plein de fruit, de petite choses à grignoter et afin que je m’achète des sandales car je n’ai qu’une seule paire de chaussure. Ensuite, nous sommes rentrés à l’hôtel, c’est à ce moment-là que j’ai commencé à me sentir mal. Je pense ne pas avoir bien digéré le poisson du midi, cela m’a causé de fortes douleurs au ventre (et ce qui va avec), de la fatigue accompagnée de grosses courbatures. J’ai donc passé ma soirée dans ma chambre et ce jusqu’au départ le lendemain pour Taricaya.

Retour à Taricaya

Nous sommes rentrés sous la pluie battante, fébriles et fatigués. Le voyage me sembla interminable et une fois arrivé nous avons dû, comme tous les retours au refuge, décharger les provisions de la semaine. Ichkeul m’a gentiment donné des sachets de réhydratations car l’eau, à elle seule, ne suffit pas car elle ne contient pas assez de nutriment. Nous nous sommes couchés très tôt, j’étais épuisé et il me fallait seulement une bonne nuit de sommeil.

dolor ut commodo consectetur amet, risus